Sofi Tukker : énergie électronique

Written by on 2020-04-02

Avis aux amateurs de musique électro à la fois fraîche, dynamique, cosmopolite et colorée : le Protocole Radio peint aujourd’hui le portrait du duo new-yorkais Sofi Tukker qui excelle à mêler explosivité, exotisme et mélange des styles. Notre équipe t’invite à en savoir plus sur ce groupe installé dans la Big Apple et dont l’ascension ne semble pas s’arrêter depuis 2016.

Un style électro dance punchy

Sofi Tukker est né de l’association de deux musiciens passionnés d’électro : Sophie Hawley-Weld (Allemagne) et Tucker Halpern (Etats-Unis). Ils se rencontrent pendant leurs études à l’université de Brown, dans le Massachussetts. C’est un coup de foudre musical immédiat qui va donner vie à leur premier titre « Drinkee ». Un premier cocktail musical élaboré à partir d’un poème de l’auteur brésilien Chacal auquel le décor exotique fait référence dans le clip vidéo. L’empreinte Sofi Tukker c’est quoi ? Entre rythmes de bossa nova, riffs de guitare (played by Sophie) et sons de cloche propres au western spaghettis, la répétition séquentielle apparaît comme le moteur des compositions du groupe. Sensualité et désir sont aussi très présents grâce à la voix suave de Sophie qui apporte un côté enivrant voire hypnotique aux compositions. Le duo s’emploie également à croiser les continents dans ses compositions : influence occidentale avec une electrohouse minimaliste, et influence latino-américaine dans l’écriture des lyrics, jouant ainsi avec la sensualité vocale et les sons de guitare presque folkloriques pour un contraste forcément séduisant.

Bien que le format musical proposé par Sofi Tukker soit taillé sur-mesure pour le clubbing,  il est aussi possible d’en profiter pleinement en live dans des concerts enflammés et des festivals brûlants comme le Sziget Festival en Hongrie (2018) ou encore le géant Coachella (2019). On peut y voir Sophie s’adonner à la guitare électrique et Tucker au chauffage de foule ainsi qu’au chant avec une voix grave et sexy.

La collaboration du succès

A ce talent musical vient s’ajouter des collaborations fructueuses. On retiendra notamment le featuring avec le maestro italien de l’électro, Benny Benassi, sur le single « Everbody needs a kiss » sorti en 2016. Un titre aux allures EDM qui aborde la thématique de l’amour universel avec un son dance mais toutefois plus dark et plus strong dans la structure du morceau… On reconnaît bien là la Benassi’s touch que l’on apprécie tant.

Pour les plus nostalgiques et aussi les plus puristes de l’électro brut :

Consécrations Apple & EA Sports

Leur succès est tel que « Drinkee » est utilisé dans la bande originale de la comédie romantique américaine produite par Netflix « The Incredible Jessica James » de James C. Strouse en 2017 ainsi que dans la série The New Pope avec leur titre « Good Time Girl » en 2020. Leur musique est aussi repérée par la super production EA FIFA en 2017 qui décide d’intégrer leur musique « Johny » dans la soundtrack du jeu FIFA 2017, le single « Best Friend » dans celle de FIFA 2018 et enfin, et pour le FIFA 2020 avec le single « Swing ». Cette dernière est aussi utilisée à des fins commerciales pour la promotion de l’Iphone X. En 2018, Apple fait une nouvelle fois appel à eux en intégrant leur titre « Batshit » dans le spot publicitaire de l’Iphone 8 RED.

Reconnaissance internationale dans le milieu musical

La récompense ultime arrive en 2017 avec une première nomination aux Grammy pour leur premier single « Drinkee ». Puis, en 2018, c’est au tour de leur album « Treehouse » d’être nominé aux Grammy dans la catégorie « meilleur album electrodance de l’année». Sofi Tukker est désormais entré dans la cour des grands avec un succès quasi immédiat, et finalement peu surprenant.

Retrouvez un extrait de leur album « Treehouse » avec le single « Batshit » ci-dessous :


Current track

Title

Artist