SebastiAn ou l’électro-punk à la française

Écrit par sur 2020-06-09

Aujourd’hui le Protocole Radio vous propose de dresser le portrait d’un artiste français qui a déjà fait beaucoup parler de lui, et ce, dans plusieurs milieux artistiques, que ce soit dans la musique, la mode ou encore dans le cinéma. On vous laisse donc découvrir le brillant SebastiAn… 

Des débuts hip-hop

C’est avec une orientation rap et hip-hop que SebastiAn fait son entrée dans l’univers de la scène électro. Il passe ses jeunes années à composer avec des MC français ce qui l’amène à rencontrer Pedro Winte qui lui fera signer ses premières productions en 2005, avec le label Ed Banger Records où sortiront Smoking Kills et H.A.L. On sent alors une patte déjà bien acide qui se dégage, avec un électro tapant bien plus dans le punk que dans le hip-hop bien que les voix mixées en conservent une trace palpable. 

L’excellence dans le remix

De Annie en passant par Daft Punk, Cut Copy ou encore Revl9n, SebastiAn s’amuse à remixer de nombreux grands noms de la scène électronique française et ça lui réussit. Cependant, en 2006, c’est l’explosion solo. Il sort le maxi Ross Ross Ross, élaboré avec des morceaux électro-funk syncopés, qui lui permet d’élargir son audience et d’étendre sa renommée avec un électro plus hard cette fois, à la limite de l’expérimental.

Un artiste convoité

Le talent de SebastiAn a également interpelé des cinéastes sortant un peu du cadre tels que Quentin Dupieux qui lui demande de réaliser la bande son de son film Steak avec un petit rôle en prime, rien que ça… 3 ans plus tard, en 2010, Romain Gavras fait également appel à son génie pour la bande originale de son film Notre jour Viendra, comportant un morceau du célèbre Sébastien Tellier, L’Enfance d’un chien. De plus le morceau Tetra, contenu dans son album Total, apparaît dans le film Spring Breakers, un titre ingénieux, à la fois grandiose et tragique avec ce mélange électro-lyrique. Avec son style électro-punk-rock, il est, d’autre part, approché par la marque Yves Saint-Laurent pour composer la musique du Women Winter Show 2017.

Voilà un artiste qui nous propose un électro de qualité où les sons hard et acides deviendraient presque mélodieux grâce à une intelligence musicale fine et poussée.


En ce moment

Titre

Artiste