Raven : le Corbeau aux multiples facettes artistiques

Written by on 2020-08-03

Mehdi, 28 ans plus connu sous le pseudo Raven fait de la musique depuis cinq ans. Ce dernier est résident à plusieurs endroits (la Folie, Rinse France) et compose de la musique pour des films de mode et plus récemment, sur un long-métrage “Grand amour” pour l’asso AIDES, réalisé par Clément Guinamard et Nicolas Mougin (les Monstres Prod). Ainsi, le Corbeau Noir se livre en toute honnêteté sur son label, la radio “Rinse France” et son EP “Raven – Off the sea” lors d’un échange avec Le Protocole Radio.

Un musicien assidu

“Puisque je ne fais que ça, je m’astreins à un programme de bureau en quelque sorte. Je ne dis pas que je produis sans cesse mais je passe toute ma journée centré sur la musique, donc je lis, je dig, je compose, j’écoute. Je me lève entre 6 et 7 heures du matin, je m’assois à mon bureau et je vois ce que je sens « faire ». Parfois je ne compose pas pendant un mois mais je pense, je lis des essais. Je me nourris, en somme.”

Interview de Raven pour le Protocole Radio
Crédit : Blanche Clément

Radio “Rinse France”

Artistiquement, Raven n’a pas connu de changements majeurs mais il s’est senti faire partie d’une vraie famille au sein de la radio Rinse France. Tout le monde ne se connait pas, même chez les résidents, mais ils regardent dans la même direction avec une passion commune. Le moment charnière a été son premier mix dans l’émission de Laurent Bassols, l’un des deux boss, aka Azamat B. Il avait débarqué avec deux mixes, un grime expérimental, club music et un autre techno 4/4, techniquement plus facile.

L’introspection comme source d’inspiration

Raven n’a pas de style ou genre musical à proprement parlé même s’il est plutôt affilié à la scène techno. Il préfère écouter au fond de lui et voir ce qu’il y a à en extérioriser pour ensuite le partager. Il s’agit là d’un véritable exercice d’introspection et d’études pour lui. Passionné de lecture sur sur la musique, il dévore les biographies de compositeurs ou même des cours récemment tels que ceux d’Alvin Lucier (Musique 109) sur la musique expérimentale, où il reprend, entre autre, des pièces connues qu’il analyse, explique etc.

Je traite tout ça dans ma tête, le mêle à mes émotions, mes souvenirs et je me mets à composer. Et je pense que je peux dire ça autant de mes morceaux ambient que de mes tracks plus club.

Interview de Raven pour le Protocole Radio

Off The Sea : un EP hommage à la mer

Passionné et obsédé par la mer, la biologie marine et l’écologie marine, son EP Off The Sea rend hommage à cette passion. Il raconte l’histoire d’une créature qui sort de l’eau, entendant la surface gronder aux rythmes d’une musique vrombissante et percutante. Chaque morceau d’ailleurs est une partie de l’histoire, qui se termine dans « The Club in the Harbor ».

On attend le prochain album de Raven pour la fin de l’année avec impatience ! Il sera basé sur son très récent séjour à Marseille pendant lequel il a pu redécouvrir les doux flots de la Méditerranée. Autant vous dire qu’on a hâte d’écouter ce qu’il en ressort…


Current track

Title

Artist