fbpx

Musiques

Neil Frances, premier album, l’Indie Disco solaire et Funky

today2022-02-07

Arrière-plan
share close

Le groupe « indé » dévoile son premier album « There is no Neil Frances ». Un doux LP qui nous dépose sur les côtes californiennes, inscrit dans une dynamique 100% électro-indie réchauffé par des sonorités funky.

Influences australo-californiennes

©Neil Frances

Neil Frances est un duo américano-australien pétillant, dont le look nous envoie immédiatement sur les plages de Californie. Composé de Jordan Felley (Australie) et de Marc Gilfry (Sud Californie). L’un cheveux longs blonds et le second brun crâne rasé. Les deux artistes se sont rencontrés en 2012 pour ensuite formé Neil Frances en 2016.

Le groupe alternatif a plus d’un tour dans son sac et a su déjà séduire son public au détour de plusieurs projets. En effet, 2 EP de 6 titres ont vu le jour : « Took a While » en 2018 et « Stay Strong Play Long » début 2021.

Le groupe a également repris le single à succès de Stardust « Music Sounds Better With You ». Une reprise énergique parfaitement maîtrisée qui donne envie de chanter et de remuer les épaules.

Leur ligne indie nous renvoie directement à Metronomy, Tame Impala ou encore Phœnix. Le duo confirme cette position  en travaillant aux côtés d’artistes comme Jungle, Poolside ou encore Unknown Mortal Orchestra.

Les deux garçons dessinent un mélange pop sur des rythmiques électroniques subtiles mais pas moins dansantes combinées à des ambiances psychédéliques et inexorablement funky. Un charme supplémentaire donné par les influences de leurs pays respectifs et modes de vie se ressentant dans leurs titres.

Un premier LP pétillant

©Neil Frances

Actuellement basé à Los Angeles, le duo a choisi de travailler avec la maison de disques Nettwerk pour ce premier album.

Celui-ci s’intitule « There is no Neil Frances » (et pourtant c’est bien eux). Sorti il y’a quelques jours, le 28 janvier 2022, le LP dévoile 4 singles d’indie disco et entraînante. Les titres « I’ts like a dream », « be free. », « finding rhythm », « where I become someone » sorte en effet leur épingle du jeu.

Les sonorités funky y sont très marquées, notamment sur le morceau « I’ts like a dream ». Sans oublier une ligne rock, comme sur « be free. », qui fait taper du pied sur une voix envoûtante rehaussée de rythmiques électroniques forme le parfait équilibre.

« There is no Neil Frances »  livre alors toute son énergie. Un LP good vibes mais reposant, parfait pour faire pétiller une journée à la maison ou pour une balade en voiture. Un album qui nous donne soif d’évasion et de road trips dans les plaines australiennes ou californiennes.

Cet album ainsi que l’ensemble de leur discographie semble déjà être repérée par les curateurs de playlists sur les plateformes avec notamment une présence dans toutes les playlists feel good.

Neil Frances semble alors avoir toutes les cartes en main pour plaire à un public international. Le duo est actuellement en tournée aux États-Unis et au Canada, avec (on croise les doigts) prochainement une tournée européenne.

« There is no Neil Frances » est déjà disponible et à découvrir sur l’ensemble des plateformes de streaming.

Écrit par: Mana Circal

Rate it

Article précédent

Musiques

Retour de Breakbot et Irfane avec un single et un teaser génial : Remedy

Après un passage à l'automne à Darwin, les deux génies de chez Ed Banger sont de retour avec "Remedy". Un titre follement génial qui saura vous aider à faire passer l'hiver grâce à sa concentration en vitamine D. Breakbot & Irfane, une histoire qui continue Breakbot & Irfane, c'est une vraie histoire d'amour. Jamais l'un sans l'autre. Une discographie qui confirme cette vérité avec de nombreuses collaborations durant ces dernières […]

today2022-02-07

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%