fbpx

27 morts et un club brûlé à Bucarest: enquête et docu sur le club Collectiv

Écrit par sur 2021-04-19

En octobre 2015, un incendie se déclaré en plein concert dans le club Colletiv de Bucarest. Le documentaire « L’affaire Collectiv » revient sur cette affaire tragique.

Nommé aux Oscars

Doublement nominé dans les catégories « Meilleur film international » et « Meilleur documentaire », le film réalisé par le metteur en scène roumain Alexandre Nanau sera représenté aux Oscars 2021.

Déjà primé dans la catégorie « meilleur documentaire » aux European Film Awards 2020, sélectionné dans les meilleurs films de l’année 2020 par le Guardian, « L’affaire Collectiv » rencontre déjà un succès critique.  Il faut dire que le sujet reste aussi intéressant que sensible. Le 30 octobre 2015, un concert de punk-rock a lieu dans ce club de la capitale roumaine. Un incendie se déclare alors dans la salle dépourvue de sortie de secours, ne pouvant empêcher le désastre d’arriver.

Bilan: 27 morts et plus de 160 personnes blessées. D’autres personnes décéderont ensuite à l’hôpital suite à leurs blessures ou à des infections puis viendront alourdir la liste des disparus.

Symptôme d’un état corrompu

Le documentaire revient sur cette affaire extraordinaire et pas simplement l’histoire d’un fait divers. Il s’agit aussi de révéler la corruption qui mine la société roumaine depuis plusieurs décennies et cet événement qui interroge. Ceci, dans la mesure où le club était autorisé à recevoir du public sans avoir d’issues de secours.

L’évènement du 30 octobre avait à l’époque provoqué un réel sursaut dans la société accompagné d’une série de manifestations dénonçant la corruption. Suite à cela, le premier ministre Victor Ponta et son gouvernement présentent leur démission dès le 04 novembre 2015. En partant des événements, le réalisateur mène un travail d’enquête. En outre il dresse un constat alarmant sur  la corruption en Roumanie. Celle-ci touche dirigeants et institutions jusqu’à affecter le système de santé roumain. Dans « L’affaire Collectiv », la parole est donnée aux victimes, aux journalistes, et représentants de l’État roumain. Un travail journalistique qui suit le journal sportif la Gazeta Sporturilor, mué en média d’investigation avec pour point d’objectif la recherche de la vérité pour les victimes et les citoyens roumains.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


En ce moment

Titre

Artiste