fbpx

Musiques

Yuksek signe un remix du titre disco de Diogo Strausz ébouriffant

today2022-02-16

Arrière-plan
share close

Le brésilien Diogo Strausz dévoile un univers électronique entre années 70 et demain. Un voyage entre groove, funk et boogie Old School. En prime, la venue de l’imposant Yuksek, avec dans ses valises, un punch disco accentuant l’humeur joviale de son nouveau single « Flight of Sagittarius ». 

Entre France et Brésil 

Le musicien Diogo Strausz n’en est pas à son coup d’essai avec la sortie de « Flight of Sagittarius » et de son remix il y’a quelques jours. Il a en effet débuté par opéré au sein du duo Balako. Puis il a produit des artistes brésiliens comme Castello Branco, Alice Caymmi ou encore remixé un titre de la brésilienne Gal Costa. 

Fraîchement débarqué en France, il poursuit sa carrière en co-produisant l’album « Les Bruits de la Ville » de Voyou ou des titres pour Julia Jean-Baptiste. 

Diogo Strausz a sorti son premier album « Spectrum Vol 1 » en 2015, signant ensuite sur Goutte d’Or Records, fils du célèbre Cracki Records. 

Les influences de Diogo Strausz naviguent entre le jazz funk d’Azymuth et le groove de Nu Genea. Un univers pluridisciplinaire à la croisée des mondes, qui permet de faire entrer dans ses morceaux avec des ondes puisé entre le Brésil et la France.

Flight Of Sagittarius, un single puissant disco

Diogo Strausz dévoile « Flight of Sagittarius », un single sorti fin décembre sur Goutte d’Or Records. La production se situe entre une ligne rétro mais dans le même temps sur une ligne terriblement actuelle. Un électro-funk ensoleillé dynamisé par une ligne disco de Yuksek. Le réveil proposé par ce dernier sonne comme une invitation à la danse et au voyage intérieur.

Yuksek et Diogo c’est une rencontre, puis une thématique musicale et des amitiés communes. Philippi (Fatnotronic, Deewee), Julia Jean-Baptiste et Juvéniles font notamment partis de leur cercle d’amis communs, des collaborations sont alors à venir sur de futurs projets. 

Véritable référence dans le milieu électronique, Diogo Strausz en parle lui-même : « « Ça fait des années que j’entends parler de Yuksek et de sa musique ! Quand j’ai commencé à produire de la musique électronique il y a 12 ans, c’était déjà une référence ». Une collaboration réussie et un joli coup de projecteur sur la carrière grandissante de l’artiste brésilien. 

Le nom du morceau est inspiré de sa maman passionnée d’astrologie. Le sagittaire est en effet lié à l’optimisme et la gaieté. Une personnalité transmise dans la musique. Une thématique astrale largement abordé dans le morceau avec des rythmes joyeux et envoûtants.

Le single s’accompagne d’un clip qui vaut le détour. Réalisé par Romane Pineill, ce dernier présente des personnages humains qui incarnent les différents signes astrologiques.  Couleurs chaudes, univers très 70s, ambiance psychédélique, tenues étonnantes : un trip artistique se moulant parfaitement au titre solaire.

“We can’t be happy without crying

Neither cry just by trying

This is the Flight of Sagittarius »

Écrit par: Mana Circal

Rate it

Article précédent

Moow : We are all gonna die in 2050, le lofi-hip hop nostalgique

News

Moow : We are all gonna die in 2050, le lofi-hip hop nostalgique

Moow, spécialiste du genre lofi-hip hop et producteur de Tours, revient cette année avec un opus intitulé We are all gonna die in 2050. L’artiste s'inscrit dans cette nouvelle génération de producteur, qui manie le beats avec brio. Il crée également des morceaux contemplatifs et mélancoliques sur une base de lo-fi / hip-hop. Ce genre, sans réel fondateur connu, se revendique néanmoins comme un sous genre du rap. Un rap […]

today2022-02-15

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%