fbpx

Musiques

TVPC sort une compile d’outre tombe de musique électronique Polonaise rare des années 80

today2021-06-09

Arrière-plan
share close

The Very Polish Cut Outs a sorti une compilation vinyle de musique électronique des années 80 rare et inédite. et le Protocole est encore sur le coup. Compilé par Norbert Borzym et Zambon, Echo Wielkiej Płyty (Les échos du Plattenbau) rassemble les sons infusés de synthé caractéristiques de la scène polonaise de la fin de l’ère soviétique.

Sur fin d ère soviétique

Les années 1980 en Occident ont vu l’utilisation généralisée de la technologie du son de synthèse, auparavant largement inaccessible pour les amateurs en raison de son prix. A cette époque, en Grande-Bretagne, les synthétiseurs – moins chers et produits en plus gros lots – se sont retrouvés entre les mains de jeunes élevés dans le punk rock.

Aux États-Unis, les premiers samplers étaient déjà utilisés dans le hip-hop, les boîtes à rythmes et les synthétiseurs de basse fabriqués en série par Roland. Sur le point de cibler les adolescents des banlieues, tandis que la techno et l’acid house faisaient leur apparition. Dans la Pologne communiste, alors partie du bloc de l’Est, l’accès aux instruments électroniques était encore une autre histoire. Ils ne se trouvaient pour la plupart que dans les studios d’enregistrement de la radio et de la télévision d’État, certaines unités étaient importées par des diplomates occidentaux ou des Polonais travaillant sur des contrats étrangers, et des instruments de fabrication soviétique étaient apportés par des soldats de l’Armée rouge stationnés en Pologne.

Des titres oubliés

L’album intitulé « Echo wielkiej płyty » (ang. Les échos de Plattenbau) présente un certain nombre d’enregistrements de musique électronique oubliés depuis longtemps ou jamais publiés auparavant, créés au milieu des années 1980. Ceux-ci ,uniques et caractéristiques de la scène polonaise, mais difficiles à catégoriser, oscillent souvent entre la tendance mondiale de la « el-music », comme elle était surnommée en Pologne, et le « muzak » (ndlr), souvent réduit à un simple rôle de fond dans les programmes de télévision sur la science et l’informatique.  Muzak : musique d’ambiance joué dans les magasins à partir des années 30

Une première toute Polonaise

La première compilation du catalogue du label The Very Polish Cut Outs est sûrement une tentative de familiariser les auditeurs du monde entier. Tout du moins avec certains des représentants les moins connus ou complètement oubliés de la scène musicale électronique polonaise… Qui dans les années 80, malgré un accès limité à équipement, créé des compositions vraiment fascinantes et diversifiées. Toutes les pièces ont été déterrées et triées sur le volet par Maciej Zambon et Norbert Borzym, tous deux également à l’origine de l‘incroyable album « Dotyk » de Renata Lewandowska, sorti l’année dernière.

Le lancement de l’album prévu pour la mi-mai. Il deviendra le couronnement de leur travail d’archives de plus de 2 ans mis dans la compilation. Ce double album vinyle sortira en édition limitée à 800 exemplaires. Œuvre conçue par Bartosz Szymkiewicz

Le double LP compte 14 titres et comprend le travail des compositeurs de musique Krzysztof Duda et Wojciech Jagielski.

Écoutez « Robotron » de Krzysztof Duda.

Tracklist A1 Andrzej Mikołajczak – Ring Modulator
A2 Andrzej Mikołajczak – Tori
A3 Andrzej Mikołajczak – Nocna Eskapada
B1 Grupa Jot – Pamiętnik Manekina (Instrumental)
B2 Wojciech Jagielski – Sałatka z Bananów
B3 Wojciech Jagielski – Sniadanie Pod Palma
B4 Jacek – Skubikowski – Ekstrakcja
C1 Krzysztof Duda – Robotron
C2 Krzysztof Duda – Tascam
C3 Mikołaj Hertel – Wewnętrzny Puls I
C4 Mikołaj Hertel – Powitania i Rozstania
D1 Stefan Sendecki – Take Off (Instrumental)
D2 Stefan Sendecki – Tape Hunters

D3 Stefan Sendecki – Astrożaglowiec Echo Wielkiej Płyty is out now.

Écrit par: Boris Gouhier

Rate it

Article précédent

News

Taiko drum ensemble en collab avec Kevin Saunderson sur un sideproject pour les JO

Les tambours de Taiko Kodō ont collaboré avec plusieurs artistes électroniques pour un projet en amont des Jeux Olympiques de Tokyo. La première partie de Kodo Together sera lancée le 9 juillet avec le titre principal "Shinogi", gracieuseté de Skream. Elkka, Equiknoxx, Rufus Wainwright et Kevin Saunderson figurent également sur le disque de dix pistes. La partie 2 sera dévoilée dans les semaines à venir. "Pousser les capacités musicales du […]

today2021-06-08

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%