fbpx

Musiques

Shinichi Atobe: Love of Plastic, la Deep Techno made in Japan

today2022-01-24

Arrière-plan
share close

Sixième album en vue pour le producteur Japonais sur le label Anglais DDS (Demdike Stare). « Love Of Plastic » propose neuf titres deep techno et house mélodique toujours de haute volée presque comme à son habitude. Comment le producteur Japonais en est il arrivé là, signant cinq opus tous aussi énigmatique et géniaux les uns que les autres. Une chronique « Protocolaire » 

Shinichi le Fantôme

Il est toujours bon de parcourir la vie ou la carrière d’un artiste. Néanmoins,  et tant mieux pour la profession, il existe des artistes aux philosophies plus intimistes ne désirant certainement pas exister sous le feux des projecteurs, mais plus simplement par leur musique. Mais qui est il donc alors? L’artiste habiterait Saitama au nord de Tokyo. Très peu de détails filtrent si ce n’est que l’artiste va signer son sixième album sur DDS (Demdike Stare) label Anglais. L’histoire nous raconte qu’en 2001 Shinichi produit un maxi que nous n’avons toujours pas fini d’écouter tellement la résonnance semble forte encore 21 ans plus tard. Afin de vous prouver notre bonne  foi, nous avons retrouvé les archives sonores grâce à You Tube ; et  ce n’est pas pour nous et vous déplaire.

Si vous parlez où écoutez le Shinichi première langue , vous vous ferez immédiatement  happer par l’ambiance deep, suave, langoureuse et profonde couplé de résonnance et de légers delay ou échos sur les nappes secondaires. D’ailleurs, derrière le Mastering en chef chez Chain Reaction, alias Basic Channel, se trouve le pape du Dub Techno Moritz Von OSswald. En effet, difficile de ne pas y réentendre sa patte au milieu d’un genre qui se rapproche furieusement du style Dub Techno. Mais trêves de bavardages, le maître a aussi évolué vers la deep house et la house mélodique pour ceux à qui fait plaisir cette classification. 201′ marquera son retour à jamais, égal à lui même et cultivant l’humilité d’un anonymat presque complet.

Un cd-r, 5 albums et ça repart

Love Of Plastic suit Yes, le long play d’Atobe de 2020 et Heat de 2018. Les deux ont été  via DDS. Créé en 2009, le label de Demdike Stare est devenu le foyer du travail d’Atobe depuis que l’artiste est revenu à la production de musique électronique  en 2014 après une interruption de 13 ans. Pour écouter la dernière pépite, le player ci-dessous vous est proposé:

On se souvient de Ship-scope de 2001. Mais on a vraiment envie de continuer à écouter « Love of Plastic 5 ». « Océan » ou toutes les tracks intitulées Love of plastic; mais de manière numéraire,  car elles nous laissent à penser que la problématique écologique et notamment celle des Océans touchent la sensibilité de l’artiste presque anonyme. Une démarche plus que pertinente toute à son honneur, dans un monde ou préserver son anonymat demeure de plus en plus difficile.

 

 

 

 

Écrit par: Boris Gouhier

Rate it

Article précédent

Portable : Ripple Effect, son nouveau single

News

Portable : Ripple Effect, son nouveau single

Alan Abrahams aka Portable, le musicien d'origine sud africaine a sorti début janvier un nouveau single nommé Ripple Effect.  "Effet d'entrainement", un titre plutôt évocateur qui correspond très bien au morceau proposé par l'artiste. Alan Abrahams a atteint un nouveau niveau d'exposition en 2014, lorsque le titre "Surrender" reçoit le prix de "Meilleur Nouveau Titre" de la part de Pitchfork. Pour ceux à qui ce nom ne parle pas, il […]

today2022-01-17

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%