fbpx

Actualités

Le collectif de Ho Chi Minh City,Nhac Gay: une compil en l’honneur d’artistes Vietnamiens

today2021-03-06

Arrière-plan
share close

Peu connue car peut-être un peu discrète et éloignée des hauts lieux du monde de la musique electro, la scène vietnamienne existe pourtant bel et bien. C’est ce que prouve cette compil sortie le 26 Février.

 

Petit pays, grosse scène

Nhạc Gãy Tổng Hợp Số, c’est le nom de la compil que l’on peut littéralement traduire par « Synthétiseur de musique à nombre cassé ».  Cela reste d’ailleurs plus qu’une simple compil. C’est également une vitrine pour la scène vietnamienne et un message à la jeunesse du pays

« Nous voulons montrer à la nouvelle génération que sortir en boîte n’est pas seulement une perte de temps ».

Le collectif possède de surcroît un état d’esprit qui représente bien l’esprit Rave en affirmant que:

« on veut faire passer un message de paix, d’amour, d’unité et de respect , comme les principes communs du début de l’ère des raves ».

La scène electro vietnamienne reste une scène bien développée mais aussi engagée, à l’image des travaux de Nhac Gay. Ce collectif, lancé en 2019 organise des raves à Ho Chi Minh Ville et Hanoi mais fait aussi de la sensibilisation sur la santé mentale. Les bénéfices que vont rapporter cette compil seront ensuite reversés à des associations qui œuvrent dans ces domaines.

 

Musicalement varié et riche

Seul devant mon ordi ce matin, je ne peux m’empêcher de bouger la tête à l’écoute de la compile qui vaut sincèrement le détour (en gros écoutez là !). Mamie n’a d’ailleurs pas intérêt à être dans les parages sinon son pacemaker pourrait sauter. La compile oscille entre house dansante vers un peu de Drum’n’Bass ou surtout de la grosse techno indus bien sombre digne d’un bon vieux “Warehouse”.

Inspirations Asiatiques

Mais toujours avec des inspirations asiatiques, soit pour des voix ou des mélodies. Si l’objectif pour le collectif demeure faire découvrir la scène vietnamienne, cela semble réussi car cette compile pique la curiosité. Elle donne envie d’en savoir plus sur cette scène et les artistes qui la compose. D’autant plus qu’en l’écoutant, on constate que tous sont différents et symbolisent une scène très variée qui n’a rien a envier à celles de Berlin ou de Détroit.

Écrit par: francois collet

Rate it

Article précédent

Musiques

Dam Swinddle et la house d’Amsterdam: come back avec un mix qui sent bon l’été

Depuis 2011, le célèbre duo Hollandais de House Music nous enchante par une approche large du son groovy propice au clubs ou au Dancefloor. Un nouveau vent de fraîcheur se met à souffler car le duo, à l'aube de ses 10 ans d'existence, livre un mix ensoleillé pour nos confrères de Traxmag. Le Protocole Radio s'est penché sur le phénomène afin d'en savoir un peu plus. Vision House élargie En […]

today2021-03-06

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%