fbpx

Kunzite, la moitié de Ratatat de retour avec un nouvel album, Visuals et c’est magnifique

Écrit par sur 2021-06-30

Lorsque  Mike Stroud et Agustin White convergent dans les mêmes projets, ils deviennent non pas Ratatat mais maintenant Kunzite. À la poursuite de leur dernier album en 2018, Birds don’t fly, ils annoncent avec un single psychédélique, au clip dingue mais beau, l’arrivée d’un nouvel album.  Intitulé “Visuals”, l’album sortira cet été le 23 août accompagné des singles déjà sortis en 2020 et 2021.

Méthode de composition plus classique

Dans un premier temps , ce qu’il faut comprendre ou pas, c’est que les deux artistes jouent avec leurs univers propres en les mélangeant. D’où leurs multiples side-project à n’y plus rien comprendre si vous ne suivez pas un tant soi peu. Dans la deuxième partie vous comprendrez pourquoi puisque sur le dernier single il existe d’ores et déjà deux versions. Pour résumer, Mike Stroud a sorti le 2 Juin une version de Frosty complètement “onirique de Saint Phalle” (NDLR Suivez mon jeu de mots) dont vous comprendrez la signification plus tard… Déjà plus populaire que la première qui plus est. En ce qui concerne l’élaboration du futur album, trois single ont déjà été sortis entre 2020 et 2021, tels Saturn, Vapors, et Jupiter. Contrairement à leur dernier disque, qui a été principalement enregistré sur le partage d’idées par courrier électronique, la production de VISUALS a vu Stroud et White écrire et enregistrer dans leur studio dépouillé à Hawaï. Puis retouché au studio de Grange de Mike dans le nord de l’État de New York. Les œuvres qu’il contient s’inspirent des vibrations insulaires et des drogues psychédéliques, avec une variété d’instruments. Notamment des guitares acoustiques, électriques et lap steel, de l’orgue, des synthétiseurs et du charango.

Deux versions pour un futur album chef d’œuvre

La première version, sortie en mai 2021, représente un crew de skateuse pro et une vison des femmes à travers trois sports de glisse: le longboard, le skate et le roller quad. L’idée reste simple, une association du fun, du sun, de la glisse à travers des valeurs de partage et de performances au sein de crews essentiellement féminins.

La deuxième est nettement plus onirique puisque que l’on y retrouve essentiellement de la 3D dans la réalisation ainsi que de nettes influences artistiques. Entre le citron qui transformé en vaisseau  se propulse dans la représentation de HON/ELLE la sculpture géante de Niki de Saint Phalle. Ou encore les map d’élévation en 3D certainement élaborée en collab avec super studio et JODOROWSKY. La claque est profonde sonore et visuelle, et nous vous la relayons pour la fin de saison du Protocole. Il devient fort à parier que ce single et cet album rythmerons votre été et deviendra culte. En attendant voici la dernière upgrade.

 

 

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


En ce moment

Titre

Artiste