fbpx

Musiques

Gilb’R chez Versatil Records: « On danse comme des fous », le LP Ambiant génial prévu pour Juin

today2021-05-12

Arrière-plan
share close

Le patron de Versatil Records vient d’annoncer la sortie de son premier opus sous son alias, Gilb’r, intitulé « On danse comme des Fous ». Un revival et un titre évocateur sur lequel le Protocole a voulu se pencher. 

Revival nineties totalement réussi

« Gilb’R n’a pas le temps pour les nouveaux codes hipster d’ambiance »,

lit-on dans le communiqué. « Au lieu de cela, il nous ramène aux années 90 sur des ondes radio enfumées (l’album a ses racines dans ses années Radio Nova), préférant le psychédélisme immature au renouveau préfabriqué. »

Le message apparaît comme limpide pour le boss du label. Rappelons tout de même qu’il y héberge Etienne Jaumet, Zombie Zombie ou encore I:Cube. Il faut également noter que « Danse Comme Des Fous » a été enregistré dans le studio de Cohen à Amsterdam. Lieu où il réside depuis six ans. Cohen a collaboré avec Ariel Kalma sur un album en 2020. Plus tôt cette année, Versatile a sorti un autre LP collaboratif, Jours de Grève, d’Emmanuelle Parrenin et Detlef Weinrich (Tolouse Low Trax)

Une démarche de 25 ans

Depuis son déménagement à Amsterdam, six années, le producteur a inntensifié son rythme de travail. En outre, On pourrait avoir envie de dire “enfin” mais après cet étrange année d’accélération/décélération, cet épisode qui compte ou ne compte pas, c’est le temps juste pour On Danse Comme Des Fous, le “premier” album de Gilb’R. “Premier” avec des guillemets puisque Gilb’R est le guru de Versatile Records, un fantôme du Chateau Flight avec I-Cube, le spectre de notre Bright Future. Tous ses disques passés sont aussi les siens.

Un disque issu d’un long labeur, introspectif et personnel; néanmoins réalisé soin et amour. Ici c’est l’ambiant clubbée qui nous touche. Les nappes plus atmosphériques et l’exercice parfois trompeur nous rappelle la ligne même du label. En tous cas, c’est un exercice de style que réussit le producteur en exil volontaire, voguant entre son défunt studio du Red Light District (Triangle Days) et le Cafe Del PIJP, d’un temps présent rêvé. Excellente écoute et voyage musico-temporel, parce qu’au Protocole on y voit un des meilleurs disques français de l’année et c’est prévu pour le 7 Juin.

Écrit par: Boris Gouhier

Rate it

Article précédent

Cultures

Donato Dozzi: « Le confort électronique «  », l’exercice Acid chez Tresor »

Le Tresor, lieu et label des plus importants de l’histoire de la techno présente une compilation remarquable. À l’occasion des 30 ans du label, Donato Dozzy y offre un morceau bien particulier ! « L’exercice Acid » Donato Dozzy, avait déjà exprimé son amour pour l’Acid lors de sa 303ème sortie sur le label Tresor. C’était l’album Filo Loves Acid, il y a deux ans, qui a matérialisé cette déclaration passionnelle entièrement […]

today2021-05-08

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%