Après #Metoo, #Musictoo prend de l’ampleur

Written by on 2020-10-12

Tous les milieux professionnels et artistiques sont touchés par des affaires d’agressions sexuelles. Bien avant les derniers scandales de Moha La Squale et autres, des victimes ont commencé à parler via le #Musictoo.

C’est un milieu où l’omerta semble commencer à se lever. Depuis 2019, le #Musictoo fait parler de lui. Lancé par Emily Gonneau en novembre de la même année, le hashtag a pour but de dénoncer les agissements en interne. Depuis, l’initiative a fait un bout de chemin jusqu’à refaire fortement surface récemment.

Music too France lance un appel à témoignages

En effet, l’association anonyme Music too France a lancé un appel à témoignages. Clôturé le 1er octobre, celui-ci n’a pourtant pas fini de faire parler de lui. En effet, suite à un communiqué, l’association annonce avoir reçu 302 témoignages. Le collectif n’a pas publié les témoignages et ne
donnera pas non plus les noms des personnes accusées. Il ne s’agit pas ici de provoquer des scandales ou de mettre en avant des victimes, mais bien d’alerter l’opinion publique. Une première étape puisque Music too France ne compte pas s’arrêter là. L’association compte approfondir son enquête suite à ces témoignages et enclencher, si possible, des procédures judiciaires.

Un mouvement qui arrive de loin

Il est bon de noter que ce n’est pas la première enquête réalisée à ce sujet. En effet, en octobre 2019, le Cura collectif et la Guilde des artistes de la musique (GAM) avaient déjà questionné des femmes sur ce sujet. 31 % des 256 répondantes travaillant dans le secteur musical avaient alors déclaré avoir été victimes, au moins une fois, de harcèlement sexuel (soit presque une femme sur trois), dont 39 % étant des artistes féminines et 24 % des professionnelles du secteur. Voilà la preuve par les chiffres que les mentalités doivent continuer de tendre vers une certaine évolution.

Le mouvement Musictoo est soutenu par des artistes comme Pomme, Camélia Jordana, Jeanne Added ou Christine & The Queens. Gageons que celui-ci ira loin. Assez loin pour cesser cela…

INFO : Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone est accessible de 9h à 19h du lundi au samedi.


Current track

Title

Artist