Marsch, figure féminine de la techno de Berlin

Written by on 2020-08-17

Adèle est une femme originaire de Brest qui a toujours été bercée dans la musique dès son plus jeune âge. A l’âge de 18 ans en 2011, elle a quitté la France pour l’Angleterre et a très rapidement voulu commencer à mixer. Trois ans plus tard, elle découvre Berlin et décide de s’y installer pour “l’ouverture d’esprit qui y règne, ainsi que sa scène culturelle” nous a t-elle confié. Adèle se confie au Protocole Radio sur son parcours en tant que femme dans le milieu techno où elle se produit depuis 2017 en multipliant les compositions dans divers groupes.

“J’ai également dédié un an et demi de ma vie à la communauté chineurs de techno, une expérience qui m’a extrêmement appris, mais j’ai compris que mon indépendance était vitale pour m’exprimer librement dans mes goûts, mes choix et mes convictions. J’ai commencé à produire sérieusement il y a 3 ans car je voulais apporter à la techno ma touche de féminité et de sensibilité, et sculpter mon identité musicale.”

Adèle aka Marsh
Marie-Aurore DLC

Collaboration avec H.MESS pour “The Illusion of Sunrise”

Adèle a rencontré H.mess via sa première release sur le VA sur INTERVAL. Il lui a proposé quelques mois plus tard d’écrire et d’enregistrer des vocaux pour sa sortie sur Fugitiv‘. Pour ce qui est de l’inspiration, différents poèmes forment un rendu original en lien avec l’univers que H.Mess voulait créer où le vocal correspond et s’inscrit parfaitement dans la ligne de son travail.

Journée type de création pour “Gaze Into The Distance Of The Past”

Gaze into the distance of the past” est la première track de collaboration fait avec Eastel. La journée type de création change constamment pour Adèle. Elle puise son inspiration dans tout ce qui l’entoure, en alternant ses passions autour de la musique. Elle élabore beaucoup de musiques (et pas seulement de la techno), va chez le disquaire, ouvre ses vieux projets Ableton, ou continue de peaufiner ses prochaines tracks à venir. Concernant les mélodies, elle puise aussi son inspiration dans ses émotions, et les titres dans ce qu’elle lis et vis. Bref Adèle aime toujours apporter de la poésie et de la matière de réflexion dans ses choix de titres, qui sont souvent inspirés de poésie soufie. C’est une artiste complète !

Picture taken by Marly Yasuke / co-produced with Joy Sahyoun Cameron / Double Trouble Collective

Adèle, fondatrice de l’espace numérique “Act of Power”

Avant de se lancer dans la musique, Adèle a obtenu un master en Relations Internationales et Diplomatie Culturelle. Elle a passé quelques années de sa vie à étudier les conflits et les problèmes de notre société et a directement ressenti un besoin de se détacher de la politique et de se concentrer sur la musique en débutant une carrière autre de ce qu’elle avait initialement en tête. Néanmoins, elle n’a jamais perdu de vue qu’à long terme : devenir actrice d’un changement. C’est pour cela qu’Adèle a lié culture et art afin de sensibiliser sur les challenges de notre société contemporaine. C’est comme ça qu’est né “Act of Power”, un espace numérique dédié à des features sur des initiatives culturelles porteuses de messages, via des features qui rassemblent des photos et des interviews !

Une artiste engagée via “FEMALE PRESSURE

“J’ai intégré la communauté il ya 6 mois, et grâce à ce magnifique réseau, je fais désormais partie d’une énorme base de données d’artistes femmes, trans et non binaires.” nous confie Adèle. En faisant partie intégrante de ce réseau de soutien, ça lui a permis de rencontrer et découvrir de supers artistes, et de reprendre contact notamment avec une organisation qui s’appelle “Turning Tables”, qui œuvre pour autonomiser les jeunes socialement, économiquement et politiquement marginalisés en leur fournissant les moyens d’exprimer leurs rêves à travers les arts de la musique et la production cinématographique. 

Adèle aka Marsh

Voilà une jeune artiste complète et engagée que Le Protocole Radio est fier de mettre en avant !


Current track

Title

Artist