Les prémices de la musique : entre faits et légendes, le début d’une longue histoire.

Écrit par sur 2020-04-08

On écoute de la musique partout, tout le temps. En voiture, dans le métro, à la maison, sous la douche… on en écoute quand on est triste, quand on a quelque chose à fêter, quand on veut se défouler. La musique guérit, elle provoque des émotions, fait passer des messages. Et surtout, elle nous permet d’animer des radios comme le Protocole bien sûr.

Mais, bien qu’omniprésente dans nos vies, on ne se pose pas souvent la question de son origine. Alors comment son histoire a bien pu débuter ?

Bien sûr, la musique telle qu’on la connaît aujourd’hui est le fruit d’une longue évolution et de créations inspirantes voire audacieuses, qui ont rythmé son développement à travers nos civilisations.

Si elle occupe aujourd’hui une place importante dans énormément de domaines, elle a longtemps été cantonnée à des fins religieuses. Cela lui vaudra nombre de mythes et légendes qui attribuent son apparition à une volonté divine.

Dans la mythologie grecque par exemple, Hermès, messager des dieux, invente la musique en créant la lyre avec une carapace de tortue et des roseaux, formant sept cordes. Il céda ensuite l’instrument à son frère Apollon, dieu du soleil, qui devint alors un symbole de la musique. Celle-ci devint alors la pièce maîtresse de certaines quêtes, la plus connue étant peut-être celle d’Orphée, héros et fils de la muse Calliope. Orphée se servit de son talent inné pour jouer de la lyre, charmer ses adversaires et les faire fléchir. La musique représentait alors ici une arme pacifique ainsi qu’un moyen d’accomplir de grands exploits. Selon la même mythologie, Orphée aurait même bravé la mort, obtenant du roi des Enfers qu’il délivre sa fiancée, Eurydice.

Laissons maintenant de côté mythes et légendes. Car scientifiquement parlant la musique va jouer ses premiers sons aux origines de notre existence : la préhistoire. L’existence de celle-ci dès le Paléolithique est prouvée notamment par la découverte de plusieurs instruments : des racleurs, des sifflets mais surtout des flûtes, tous faits d’os ou de bois. Grâce à ces inventions, les premiers êtres humains ont pu commencer à s’exprimer d’une manière totalement différente. Ils viennent de créer sans le savoir une façon de concevoir les sons qui nous semble aujourd’hui si banale. A noter que le chant est probablement la première musique qui a du voir le jour, mais il est encore difficile aujourd’hui de retrouver des traces tangibles de cette pratique à cette époque si lointaine.

Ces instruments vont tout d’abord permettre aux premiers hommes de reproduire les sons de la nature. Elle servait également à communiquer avec les esprits ou à demander de l’aide aux dieux lors de cérémonies. En complément de ces instruments et de leurs voix, nos ancêtres utilisaient beaucoup de percussions, plus simple à réaliser à l’aide de leurs mains ou de leurs pieds. L’utilisation de rochers ou différents supports servait à faire varier les sons, un peu comme la batterie que nous connaissons à notre époque finalement.

Si l’on s’intéresse plus particulièrement à l’écriture musicale, il nous faudra le Moyen-Age pour voir se tracer les premières notes. Mais des représentations écrites de la musique sont déjà visibles depuis bien avant ce passage de notre histoire comme en témoignent des objets gravés antérieurs au Moyen-Âge.

Vase grec décoré de danseurs et de musiciens

Deux types de musique vont alors coexister au Moyen Âge : la musique religieuse, avec ses chants grégoriens à capella, et la musique profane, qui a pour but de divertir, avec les troubadours. La musique écrite va alors émerger, se codifier et la polyphonie sera inventée. La voix prend une grande importante dans l’expression musicale. On déclare son amour ou encore sa foi en chantant.

On en est loin aujourd’hui, avec tous les instruments technologiques, fruits d’un progrès immense. Malgré cela, la musique d’aujourd’hui ne serait sans doute pas ce qu’elle est sans l’inspiration et la créativité de tous les hommes qui se sont investis et l’ont, par leur culture et talents, transformé.

C’est un peu compliqué, voire impossible, de résumer les prémices de la musique en un seul article. Elle est un point commun entre les pays, un moyen pour chacun d’exprimer sa propre culture, ce qui explique les différences musicales qui existent selon les peuples, tout au long de l’histoire. En tout cas j’espère que cet article aura attisé votre curiosité – c’est bien le but, non ? – et que vous vous empresserez d’augmenter le volume de votre ordinateur, où les musiques du Protocole ne manquent pas d’améliorer ce confinement !

A bientôt. Stay Tuned.


En ce moment

Titre

Artiste