Paris électronique : faire vivre l’électro sur deux jours!

Écrit par sur 2020-10-05

L’électronique survivra à tout. Aujourd’hui, nous en avons l’intime conviction. A l’heure où nombres de festivals et événements sont annulés, la Paris Electronique, elle se tiendra le 24 et 25 septembre.

«Le salon français» de l’électronique se tiendra bien sur deux jours à la Gaîté Lyrique. Des dispositions particulières sont prises aux vues de la crise sanitaire, mais l’objectif reste le même “brainstormer” durant 48h complète sur le milieu électro.

Managers, organisateurs de soirées, labels, programmateurs de festivals… tous sont conviés à ces deux journées et nuits de brainstorming, de découverte et de networking. En fédérant l’ensemble des acteurs avec ces temps d’échanges privilégiés, l’objectif est de créer des opportunités, de favoriser de nouvelles synergies et d’apporter de nouveaux marchés aux participants.

Différents termes abordés

Durant ces deux jours, plusieurs sujets seront discutés. Notamment ; comment faire vivre son business, gérer les mesures de distanciation, les jauges, les nouvelles techniques de commercialisation… Pour la partie « soirées intérieures » ; il s’agira de voir comment créer de nouveaux espaces, plus souples… Les soirées électro telles que les ont connus les « anciens » ne pourront en effet plus exister en tant que telles. Il faudra alors trouver de nouvelles initiatives. Un des autres sujets importants est la sécurité des participants et des professionnels. Les associations et les collectifs s’organiseront pour créer de nouveaux espaces.

Inclure tout le monde

Le dernier point abordé lors de ces trois jours de conférences et worshop a plus avoir avec notre quotidien d’avant COVID. L’inclusion et la protection de tous. A l’heure du #Metoo et des revendications LGBT, les acteurs de la nuit se doivent d’agir. C’est pourquoi, Paris electronique a décidé d’aborder le sujet de manière frontale. Responsabilités des professionnels, libération de la parole, aides apportées aux victimes, violences faites aux femmes et aux LGBT… Ces sujets, loin d’être festifs sont pourtant primordiaux pour que chacun puisse profiter des futurs événements.

En résumé, ces 48h dédiées à la musique électronique et à son adaptation au monde actuel nous semble aujourd’hui d’une importance capitale. Alors, pour les professionnels, direction la capitale !


En ce moment

Titre

Artiste