fbpx

Événements

Thylacine, un retour au Krakatoa un an après

today2020-01-30

Arrière-plan
share close

On vous avez déjà parlé de Thylacine lors d’un précédent portrait, et bien figurez-vous qu’il viendra rendre visite à notre belle ville en fin de semaine prochaine. Petite piqûre de rappel :

À l’origine du projet Thylacine, en 2012, c’est tout d’abord un saxophoniste : William Rezé. Au départ dans plusieurs groupes, il se libère de la pression des compositions à la chaîne pour se concentrer sur les siennes. Un musicien en quête de liberté qui en est déjà à son deuxième album « Roads vol.1 ».

Sur ce nouveau recueil c’est un Thylacine bien différent de « Transsiberrian ». Sorti l’an dernier, le jeune prodige signe une production léchée sous le soleil de l’Amérique du Sud. Son studio installé dans sa caravane de 72, William parcourt les routes désertiques d’Argentine et en a bien fait profité sa communauté sur Instagram.

Mélangez mélopées aériennes, la chaleur de Buenos Aires et le puissant savoir-faire du saxophoniste et vous obtenez des titres incandescents. Concernant les images, elles parlent d’elles-mêmes. On se questionne ? Pourquoi avoir cette impression surréelle d’être là, dans la vidéo ? Les émotions, la passion, la découverte et l’humilité de Thylacine crèvent bel et bien l’écran.

Une électro ensorcelante solitaire en chasse de puissance. Évidemment sous la coupe de multiples influences, Thylacine propose tout de même un contenu unique : planant et revigorant à la fois. Le mix de bruits d’eau, de vents, de crissement de pneus, rendent les morceaux encore plus intenses car chaque moment de vie est capté et enregistré dans sa Airstream.

Thylacine sera donc à retrouver au Krakatoa le 8 Février 2020 à 19h30 et sera accompagné de Jaffna, un duo électro-pop parisien.

Écrit par: Manon Delpech

Rate it

Article précédent

Musiques

Le Portrait : Flamingosis

Attention grosse vague de chill en provenance du New-Jersey. Depuis 2014, Flamingosis nous déniche des pépites musicales de tous les horizons et leur offre un lifting à base de groove et de samples qui leur redonne une fraîcheur bien agréable. Mais qui se cache derrière ce nom d’oiseau unijambiste?

today2020-01-30

0%