Dans les bacs : Flanagan – The Bastard

Écrit par sur 2020-04-04

On avait déjà annoncé la couleur dans son portrait, et après des semaines de teasing, le voici : le nouvel album de Flanagan The Bastard. Pour le commun des mortels, c’est un choix de titre audacieux. Pour qui se sera penché sur son parcours depuis les débuts, on se plaira à savoir qu’on est plus proche du Bâtard Sensible décrit par TTC que du Bâtard de Stromae. Explications. 

Alors effectivement, je pourrais vous dire que oui, on retrouve ses influences rock noise des débuts, quand ça sentait fort les parfums de filles et la sueur à ses concerts. C’est toujours aussi énergique, balançant ses solos en pleine gueule  au moment où l’on s’y attend le moins avant de nous récupérer complètement conquis pour le reste du morceau. On a envie de se lever, pousser les meubles et sauter dans tous les sens en secouant la tête. Bien décidé à ne pas être rangé dans la case « rockeur », Flanagan nous transporte tout au long de l’album à travers ses influences multiples et hétérogènes. Effectivement, je pourrais vous dire tout ça. 

Mais non, car ce serait passer à coté de ce qu’est réellement cet album de Flanagan : un cri désespéré mais pas de désespoir. Le cri d’un musicien qui a perdu son rock’n’roll, le cri d’un homme qui a perdu la tête, le cri d’un coeur qui a  déjà perdu la raison. Déguisés sous des mélodies entrainantes, Flanagan nous confie ici ses doutes et incertitudes sur l’amour, la vie ou sa musique. Certains y verront un artiste qui se cherche, c’est faux. C’est même tout l’inverse : nous avons ici un artiste qui se trouve et nous donne avec timidité des petits morceaux de son coeur sensible ; un artiste qui sait où il va et avec qui il veut y aller, nous entraînant vers la fête pour mieux nous prendre par les sentiments sans qu’on s’y attende. Un vrai batard. 

Bonus : OLD EYES YOUNG BOY ft Louis Gachet (Live Session)

Continuer la lecture

En ce moment

Titre

Artiste