fbpx

Cultures

L’hacienda : l’histoire d’un club mythique au Royaume-Uni

today2020-07-13

Arrière-plan
share close

L’hacienda : les fans d’électro qui écument les soirées du genre ont forcément entendu parler un jour de ce club mythique basé à Manchester.

Un lieu insolite pour des moments uniques

Sous ce nom aux consonances hispaniques, il s’agit en fait du premier club anglais ayant diffusé de la techno (notamment la techno de Détroit et l’acid house de Chicago). Il était situé dans le centre même de Manchester et habitait dans le temps, un entrepôt à bateaux. Peu étonnant que ce lieu soit devenu un endroit alternatif, que d’ouverture d’esprit !

Un club au destin tragique

Inauguré entre autres par Tony Wilson en mai 1982, le club aura connu des heures de gloires en étant unique en son genre. Malheureusement, l’Hacienda doit fermer en 1997 après le décès d’une jeune raveuse, des suites d’une overdose.

Un club aux multiples fonctions

Le club ne s’arrêtait pas qu’à la musique puisqu’il accueillait également des cafés, des expositions, des projections de films, des défilés de mode et même un coiffeur.

En plus d’avoir marqué les esprits par ses soirées résolument techno et hors des habitudes musicales, les fondateurs de l’Hacienda peuvent se vanter d’avoir accueilli, à ses débuts, un des plus grands du genre. En effet, le DJ Laurent Garnier a débuté dans ce club. 

Écrit par: Salomé Baudelot

Rate it

Article précédent

Musiques

Le label Vernacular, producteur des nouveaux bastions électroniques

Lorsque les membres de la team Vernacular se sont mis en quête d’un nom pour leur label, ils ont trouvé quelque chose qui évoque le mouvement de la musique électronique française : un lieu et une population donnés à un instant précis. Pas évident ! Heureusement, la langue française est riche. Un adjectif à la sonorité mélodieuse est toutefois sorti du lot : vernaculaire, soit propre à un pays, à ses habitants. […]

today2020-07-13

0%