fbpx

Cultures

Emergence des bars audiophiles: DOKA à Amsterdam

today2020-11-04

Arrière-plan
share close

Il est des lieux, pas si nombreux que cela, mais où la création et l’émergence musicale sont de mises, après l’Asie, nous voici donc plus précisément en Hollande pour vous parler d’un d’entre eux: Le DOKA, à la fois Hôtel, studio musical, salle de concert.

Espace créatif et vision musicale

Dans l’émergence des “listenning bars”, Doka occupe une grande place de par son côté chaleureux et accueillant. Amsterdam est également une ville créative pour la musique électronique et la culture DJ, donc certainement idéale pour travailler et expérimenter de la meilleure des façons les routes sonores et musicales. Une inspiration née des “Shelters” (refuges), d’où le côté intimiste et chaleureux du lieu. Néanmoins plutôt que d’imiter, il fut question de créer un lien entre le studio pur et un espace d’écoute “critique” relié au dancefloor…N’oublions pas l’hôtel également couplé à l’endroit; voilà ce qu’est DOKA.

Location et expérience musicale immersive sans compromis

Ce qui rend le lieu particulièrement unique, c’est sa position dans la ville elle-même mais également son immeuble; en effet la “Wibautstraat” est considérée depuis toujours comme la rue la plus laide d’Amsterdam…

Les clients dormant à l’étage dans l’hôtel, difficile de monter réellement le volume pour ne pas nuire à leur tranquillité bien entendu. le locataire des lieux, Julien Chaptal ( Ingé son Dj et producteur) a décidé dans la refonte de mettre des enceintes aux quatre coin de la “room” pour y diffuser le son de manière douce puissante et précise. La configuration du système de sonorisation a donc été créée pour une expérience d’écoute sans compromis mais aussi respectueuse… tout un roman.

La salle, de petite capacité, contribue également à cette expérience plus immersive amenant le DJ à jouer de manière plus sereine. Pour ce qui est du matériel, compresseur optique, équaliseur à tubes, table de mixage réalisée par un système Alpha au Japon, moniteurs typiques de studio contribuent à rendre l’écoute musicale totalement épidermique; l’idée serait comme si le studio était juste une extension de votre propre salon.

Après Londres, New York ou Tokyo, Amsterdam nous montre un endroit similaire avec les qualités traditionnelles des “listening Bar” à ceci près qu’ici la philosophie est d’écouter à moindre volume mais avec une très haute qualité. Doka devient un lieu de création, de liberté où les auditeurs de tous âges et horizons deviendront danseurs tout en se sentant à l’aise dans une ambiance ultra chaleureuse. Organique, contemporain et capricieux, DOKA a crée un espace qui aspire à la liberté sonore ultime et au PROTOCOLE on adore vraiment ça.

Écrit par: Boris Gouhier

Rate it

Article précédent

Actualités

Tribute to Japan avec le YMO(Yellow Magic Orchestra) de Haruomi HOSONO, Ryuichi SAKAMOTO…

Quel est le lien entre le petit fils du seul survivant Japonais du Titanic et le compositeur de la BO du Dernier Empereur? Réponse: le YELLOW MAGIC ORCHESTRA. Vous aimez KRAFTWERK? Le courant Synthwave ou Synthpop? Et bien tous à vos casques et enceintes parce que ça va chauffer sur les platines dès demain! Demain, à 14h heures Française mais en direct de TOKYO où il sera approximativement 22h, Le […]

today2020-11-02

0%