Deep house et jazz fusion pour le nouveau morceau d’Aquarius

Written by on 2020-09-03

Le producteur Aquarius, basé à Birmingham en Alabama, revient avec un EP de 8 morceaux à paraître en septembre.

Certains afficionados de la jazz fusion le connaissent déjà. Présent sur les ondes depuis 2007, il s’est notamment fait connaître lors de ses collaborations avec Flying Lotus ou son EP présent sur le label de Théo Parrish.

Un nouvel EP pour Aquarius

Le dernier morceau que l’artiste nous présente s’intitule « Girls, Girls, Girls ». Ici pourtant, pas de réminiscence des années 80… On peut noter un calme immense, accompagné de sons de claviers et de clochettes. Un morceau qu’on écouterait bien au coin du feu… jusqu’à l’arrivée de la batterie en arrière-son ! De quoi mettre du punch dans cet opus ! En 4 minutes 39, l’artiste nous balade grâce à différents instruments, tous plus ou moins modifiés et travaillés. Ici Aquarius signe donc son premier opus sur le label Apron, tenu par Funkineven. L’édition digitale ravira encore plus les fans puisqu’elle contiendra deux inédits.

Un virtuose de la jazz fusion

Selon certains, l’artiste est carrément perçu comme un virtuose. Du haut de ses 31 ans, il a déjà une tournée européenne à son actif et plusieurs EP sur différents labels. Pour les nouveaux qui seraient un peu perdus, on vous explique le concept de sa musique : le jazz fusion est un courant musical arrivé durant la fin des années 1960 qui mélange jazz (oh surprise !), rock, funk et blues. Parmi les artistes ayant le plus usé la corde du jazz fusion on note Jeff Beck ou encore Miles Davis. De quoi vous faire comprendre que Byron dit Aquarius se place désormais dans la cour des très grands avec le biais électro en plus.  


Current track

Title

Artist