fbpx

Underplayed : le film sur la sous-représentation des femmes au sein de la musique électronique

Écrit par sur 2021-03-13

La musique électronique est née avec des idéaux de diversité, de communauté et d’inclusivité. Pourtant, en 2019, les 100 meilleurs DJs comptaient seulement 5 femmes dans leurs rangs. Pour tenter de faire bouger les lignes, la réalisatrice Kate Simko a sorti le 8 mars, le film Underplayed. 

Filmé en pleine saison des festivals, Underplayed brosse le portrait actuel des enjeux reliés au genre  à l’égalité hommes-femmes, grâce aux artistes de la nouvelle génération.  Toutes mobilisées dans leur volonté d’apporter du changement et d’inspirer un bassin diversifié de modèles pour des générations futures. En outre, le film explore comment opère la disparité entre les genres, un thème qui ne se cantonne malheureusement pas à la musique mais se ressent dans plusieurs industries de nos jours.

On découvre directement sur le site du film des chiffres plus que parlants. On note que selon l’Annenberg Institute, seuls 3% des rôles techniques et postes en production sont occupés par des femmes. Dans les 150 meilleurs clubs, la présence féminine annuelle s’élève à uniquement 6 %. On peut se demander d’où vient le problème: manque de confiances en elles ? Mauvais répartition des sets dans les programmations ? Absence complète de considération. Le documentaire pousse à s’interroger réellement sur le sujet…

 

Underplayed : les artistes présentes

Les femmes vedettes de ce film sont : Rezz, DJ et productrice originaire de l’Ontario au Canada. Sherelle qui vient de la scène Jungle et Footwork. Nous arrivant de Londres, elle perce grâce à son émission sur Reprezent Radio, où elle s’attache à promouvoir les sonorités bass leftfield. Elle s’accompagne pour cela d’invités prestigieux : Novelist, Jessy Lanza, DJ Fulltono, UNIIQU3 et Sinistarr. Parmi ses performances récentes, on peut citer des passages sur la BBC Radio 1 / 1XTRA pour Annie Nightingale. Début 2019, la parution de sa Boiler Room historique et frénétique a fait grand bruit au sein de la scène électronique avec un set “Bass & Percs” qui en a secoué plus d’un·e.

On trouve aussi  Alison Wonderland, de son vrai nom Alexandra Sholler. Elle mérite sa place dans ce reportage puisqu’elle exerce le métier de DJ mais également de chanteuse et productrice de musique électronique. Son premier album, Run, sorti le 20 mars 2015, est disque d’or en Australie où il atteint la 6ᵉ place des charts ARIA (principaux charts australiens).

Jennifer Lee, mieux connue sous son nom de scène Tokimonsta, prend également la parole dans le reportage. Originaire de Los Angeles, produit  et disc-jockey américaine, originaire de Los Angeles. Elle a notamment collaboré avec Thirsty Fish, Kool Keith, MNDR et Anderson Paak. Elle a aussi remixé des pistes d’Andreya Triana, Daedelus, Jodeci, et Justin Timberlake.

Miriam Nervo et Olivia Nervo sont deux mannequins, musiciennes, disc jockeys et auteures-compositrices de musiques dance et electro house, mieux connues sous le nom de Nervo. Elles ont notamment participé au Tomorrowland de 2019.

Avec un tel panel d’artistes et de réflexions, on espère que ce documentaire fera bouger les choses. Allez, 2021, ne nous déçois pas !

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


En ce moment

Titre

Artiste