fbpx

Actualités

Quand Technopol rime avec Protocole

today2022-10-03

Arrière-plan
share close

Dans la rubrique « on avance on se structure » au sein des musiques électroniques en France, Technopol tient une part prépondérante. Le Protocole quand à lui se retrouve connecté une nouvelle fois vers un projet structurant de plus grande ampleur. Projet stoppé par la pandémie, mais aujourd’hui signant son retour sur notre bonne cité girondine. Explications en quelques points.

Journée des métiers des Musiques Electroniques

Le 4 Octobre prochain, Technopol l’entité organisatrice et structurante Parisienne revient dans la région girondine via le Pôle-Emploi afin d’échanger sur les divers métiers autour de la musique électronique ainsi que les différentes façon de le structurer.

Objectif, soutenir la professionalisation des différents acteurs des musiques élecgroniques en Nouvelle-Aquitaine. Organisée en deux sessions, l’une se verra consacrée aux artistes souhaitant se professionaliser, l’autre aux organisateurs d’évènements électroniques.

L’événement aura lieu à l’espace Jean Vautrin (ex-Chapellede Mussonville), rue Alexis Labro, 33130 Bègles. Une liste des options de restauration à proximité sera fournie avant l’événement. Les participant·e·s ont également la possibilité d’amener leur repas, un espace
extérieur sera aménagé pour le déjeuner. La journée sera suivie d’un apéro offert par Technopol,avec dj set de l’artiste bordelaise Eipso à partir de 17h30.

Technopol, mais qui sont ils?

L’association Technopol agit pour soutenir le développement des musiques électroniques inclusives et durables. Fondée en 1998,l’association développe depuis quelques années un réseau d’antennes régionales, la région Nouvelle-Aquitaine accueillant la première antenne active.

Technopol c’est aussi cà! 2 ans sans Techno Parade, ce fût long! Mais elle a  bien eu lieu cette année un 24 Septembre et ce fût libérateur.

Technopol s’est ainsi ancré depuis le milieu des années 90 afin de réunir les differents acteurs et entités autour du milieu afin de constituer un véritable réseau, finalment de professionels ou de personnes souhaitant le devenir. Ainsi l’association s’octroie quatre missions fondamentales:

Tout d’abord celle du militantisme et du lobbying ou prennent formes de actions plus politiques telles que la prévention ou envore la médiation:

Une association militante, issue du mouvement techno, qui apporte à travers des conseils une compétence juridique et technique à tous ceux qui rencontrent des problèmes dans l’organisation d’une fête ou d’un événement artistique lié aux musiques électroniques. Technopol croit au potentiel des acteurs des musiques électroniques et développe des sessions de formation afin d’accompagner la professionnalisation du mouvement électronique.

Une association de médiation et de lobbying, qui valorise et défend la scène électronique auprès des pouvoirs publics et qui en fait la promotion auprès du grand public, des médias et niveau international par des échanges avec l’étranger. Technopol défend les organisateurs qui ont choisi la voie de la légalité ou qui souhaitent se professionnaliser. Technopol travaille dans le cadre de la loi et l’utilise afin de pouvoir faire des actions en justice.

Puis, il existe un autre axe de dévellopement, tout aussi important, celui de la formation et de la culture. Technopol demeure fondateur aux origines. Une association dont les buts recherchés doivent coller le plus possible au sens et à la dimension artistique. Ainsi faire reconnaître les musiques électroniques comme du « Spectacle vivant » donc les arts vivants comme le théâtre ou d’autres, reste la grande trame de l’association.

Nous en avons l’exemple à travers de grands évènements tels que la Techno Parade ou encore la Paris electronice week, j’en passe et bien d’autres. Aujourd’hui l’association parraine ou est partenaire d’environ 200 évènements du même type en France. Pour en revenir à nos moutons Technopol propose donc des formations et des réunions de coordination entre les acteurs d’une région ou d’un département afin de mieux se coordonner, se répartir, se former, se structurer, acquérir des compérences certaines dans le milieu.

En guise d’exemple, depuis 2001, il existe des stages de formation destinés aux amamteurs ou aux professionels: de la MAO en passant par le mix digital ou le vjing ou encore le mapping. Mais également tout ce qui peut concerner les cadres juridiques ou les divers status existants, l’auto-production, les démarches administratives etc etc.

Soutenir les organisateurs de soirées, aider à la reconnaissance et à la connaissance, à la diffusion, à la structuration pas seulement Française mais Européene, soutenir l’industrie musicale et faire reconaître la musique électronique comme spectacle vivant, tels sont les valeurs communes qui nous lie et nous rattache pour que la musique électronique demeure aussi perenne que les grands styles majeurs ou mineurs d’ailleurs car tout est musique, et au Protocole nous défendons cela.

 

 

Écrit par: Boris Gouhier

Rate it

Article précédent

News

Jimonière : le collectif ambiance Bordeaux

Jeudi 29 et vendredi 30, on termine notre semaine en se rendant au Jimo Campulsations organisé par le Crous et animé par la Jimonière. On prend donc la direction du (S)pace'campus, situé 18 avenue de Bardanac, 33600 Pessac en compagnie de La Jimonière . On rassure votre banquier d'avance, l'accès à l'évènement se fait gratuitement ! Au programme : La Jimonière assure la scénographie de la petite scène du festival: […]

today2022-09-29

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0%