fbpx

Madlib et Four Tet : l’album attendu en écoute sonne déjà comme un classique

Écrit par sur 2021-02-13

Sound Ancestors, voilà le véritable premier projet en solo de Madlib. Un album épaulé par Four Tet, qui rassemble plusieurs années d’archives et mélange les genres. Conseillé de l’écouter comme un tout, le Protocole vous en dit plus ! 

Mélange prolifique 

Madlib contribue depuis trois décennies à l’univers du Hip-Hop. Jamais l’artiste n’avait sorti un seul album et malgré ça, ses nombreuses collaboration et sa créativité infatigables font du personnage une figure incontournable de son monde ! A vrai dire, l’idée de créer un tel projet n’était pas la motivation principale de Madlib. C’est Four Tet qui l’a aidé à concrétiser cette pensée et faire de Sound Ancestors un album véritable.

Kieran Hebden (vrai nom de Four Tet), souhaitait créer un album de Madlib. Son objectif : rassembler les nombreuse années de travail éparpillées sur une ampleur inouïe de projets différents. Sound Ancestors prendrait la forme d’un véritable voyage immersif au travers de l’univers de Madlib. Mais là n’est pas l’excentricité du projet, Madlib et Four Tet possèdent chacun des sphères musicales bien différentes. Les artistes portent leurs intérets respectivement vers le Hip-Hop et l’EDM avec des références divergentes.

Genre unique

Four Tet, convainc donc Madlib de piloter son futur album en 2019 avec quelques essais concluants. Ainsi, les artistes sont lancés, et l’album se construit. Madlib livre des centaines de fichiers à Hebden : beats en chantiers, compositions inédites, enregistrements d’instruments. Hebden et Madlib se sont accordés sur un point, aucun nouveau morceau ne sera créé, Four Tet manipulera simplement le travail de l’auteur. Un premier extrait, témoin de Sound Ancestors, « Road of the Lonely Ones » est une exploration mélancolique construite à partir des fragments d’une chanson des années 60 de The Ethics. La structure est extravagante les fragments se déforment et résonnent sur un beat serein. 

Tout l’album garde l’empreinte musicale de Madlib. C’est à dire, une musique imprévisible, des rythmes changeants ou discordants et d’étranges samples. On ne s’installe pas dans ses boucles groovy, car Four Tet s’est chargé de reconstituer tout cet univers chaotique. Il mélange sa musicalité fraîche et délicate au rythme plus vintage souvent piquant de Madlib. A l’écoute, l’album se fraye un chemin intense, imprévisible à la fois torturé et délicat dans votre esprit. Entre passages légers, surprenants ou chaotiques, Kieran Hebden et Madlib savent jouer avec les genres.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


En ce moment

Titre

Artiste