fbpx

Actualités

Evil Grimace, le gabber chevillé au corps pour un premier album

today2021-01-24

Arrière-plan
share close

Evil Grimace. Un nom qui peut faire sourire et pourtant, il s’agit de bien plus qu’un patronyme. L’inventeur du frapcore va marquer les esprits de nouveau avec son album Mes Larmes

Le frapcore ? De quoi ils parlent à Protocole ? Promis, on n’associe pas des styles pour faire parler. Il s’agit en effet d’un style musical Sorte de mélange savamment dosé entre rap et techno hardcore et qui doit sa renommée au label Casual Garbberz dont fait parti Evil Grimace.   L’inventeur du frapcore frappe fort avec ce morceau playlisté par les grand·e·s DJs d’aujourd’hui, Mes Larmes se défini comme « un témoignage de la jeunesse de notre époque. »

L’album marquera forcément les esprits puisque l’artiste a décidé de tout réaliser par lui-même : les morceaux, le mixage et la pochette. Une pochette par ailleurs fouillis où on peut cependant reconnaitre un point d’eau troublé par les fameuses larmes.

Un morceau qui rentre en tête

Pas de paroles, juste de la musique et pour tant… on a envie d’écouter encore et encore ces deux minutes quarante. Parce qu’on y voir la jeunesse qui se bat avec les descentes et remontées mélodiques. Le but de Gabberz a toujours été de mélanger dancefloor et rap sans pour autant foncé dans les clichés ou les opposés extrêmes. En 2013, lorsque les artistes se rencontrent il ne leur faut que très peu de temps pour décider de collaborer. Dans cette production, Evil Grimace décide de se faire plus… discret dirons nous. Un personnage qui reste néanmoins très discret sur sa vie privée.

Un album plus personnel

Dans ce premier album personnel, qui sera aussi son dernier selon l’homme lui-même, Evil se raconte. Il raconte sept ans de vie sur 17 morceaux (l’album comprend tous ses grands succès).

On y trouve des émotions ; de la colère pure à la mélancolie douce-amère creusant le rap français bien entendu mais aussi des samples mélodiques invitant Sade et J.S. Bach à la table.

La sortie du l’album marquera donc le début d’une nouvelle vie, accompagné entre autre de sa fille de deux ans.

 

Écrit par: Salomé Baudelot

Rate it

Article précédent

Actualités

Nouvelle sortie pour un Jeff Mills hyperproductif: “Think Again” chez Axis Records

Jeff Mills cloture 2020 avec le bilan d’une année prolifique. Au travers de son alter ago Millsart, il a marqué son retour il y a un an avec presque 10 sorties sur sa collection Every Dog Has Its Day. Sans plus attendre, Millsart entame 2021 avec son dernier projet « Think Again ».  La face B de Jeff Mills Depuis ses débuts Jeff Mills fait preuve d’un profil plutôt complexe. Même s’il […]

today2021-01-24

0%