fbpx

Actualités

Astropolis lance un label dédié à la scène électro du Grand Ouest

today2020-08-10

Arrière-plan
share close

Cette année, l’édition 2020 du festival Astropolis n’a pas eu lieu pour les raisons que l’on connaît. Toutefois, le collectif de production Astropolis Records a décidé de consacrer un label aux artistes locaux qui souhaitent percer dans le milieu afin qu’ils puissent vivre de leur passion pour la musique.  Ils l’ont baptisé « Dôme », en tout sobriété. 

Un tremplin sélectif

Connu pour ses événements dédiés aux artistes nationaux et internationaux, Astropolis souhaite désormais consacrer une partie de son activité au déploiement des jeunes pépites de la scène électronique locale afin de leur donner plus de visibilité. Ils ont donc choisi d’organiser une soirée tremplin par an, au cours de laquelle une vingtaine d’artistes sera sélectionnée parmi des centaines de candidatures. Beaucoup d’appelés pour peu d’élus donc… Pour ce premier jet qui s’est matérialisé par un EP disponible sur Bandcamp depuis le 31 juillet dernier, le label a cependant décidé de réunir des artistes déjà reconnus pour attirer l’attention autour des suivants qui seront davantage dans le besoin de se faire connaître. L’EP regroupe ainsi Ringard, Théo Muller, A-Sim et Unklevon dont le travail esthétique se veut cohérent. 

Un accompagnement destiné à écrire le futur de la scène électronique

« Le but est d’accompagner les artistes du tremplin sur le long terme et les valoriser pour qu’ils se fassent entendre dans cette jungle qu’est la musique électronique. On va faire en sorte qu’ils aient accès à des opportunités – un réseau, des lieux, des matériaux – afin qu’ils atteignent la professionnalisation et qu’ils puissent vivre de leur passion, pour ceux qui le souhaitent ».

Florian Gobbé d’Astropolis pour Tsugi Mag

Une fois la sélection effectuée et l’EP mis en route, Astropolis a également pour objectif de mettre tous les moyens à disposition en oeuvre pour que les artistes puissent évoluer rapidement, que ce soit au niveau des lieux de production, du matériel ou encore des contacts. Le label brestois se pose ainsi comme un véritable foyer d’émergence en s’impliquant de la sorte pour ses jeunes poulains. 

Si vous souhaitez soutenir le label, c’est par ici !

Écrit par: Marie-Alice Vigué

Rate it

Article précédent

Événements

Les Vivres de l’Art : une édition résolument excentrique

Depuis le 2 juillet, les Vivres de l’Art ont repris leur activité événementielle et organisent différents événements en plein air, voilà sûrement une bonne raison de ne pas se plaindre de la canicule. Parmi cette flopée d'événements, on recense une journée latino mais également une soirée électro ! Le 22 août, direction Place Victor Raulin à Bordeaux centre. Le Protocole Radio vous invite à vous réunir pour écouter le collectif […]

today2020-08-10

0%