fbpx

Alexandre Bazin nous envoie dans les “Dunes”, avec son nouveau single electro-sensoriel

Écrit par sur 2021-02-20

Alexandre Bazin se frotte aux machines sonores, à l’expérimentation brute et compose avec sa touche sensible et poétique. En voyage dans les « Dunes », l’artiste nous mène paisiblement vers son prochain album : Concorde.

Qui se cache derrière Alexandre Bazin ?

Que vient faire Alexandre Bazin dans les Dunes ? L’homme a pourtant l’habitude de vivre avec les machines, baigné dans les studios de Radio France. C’est là-bas qu’il nourrit sa quête pour l’expérimentation au sein du Groupe de Recherche Musicale. Il y écrit des documentaires et réalise une émission, l’Expérimentale, pour France Musique. Alors, au contact de chercheurs et des artistes, à la recherche d’innovation sonore et musicale, Alexandre dresse lui aussi son univers.

En tant que chercheur expérimental, Bazin porte ses projets d’abord vers une branche musicale harmonieuse au pouvoir émotionnel. Sa touche sensible motive beaucoup de ses travaux précédents et provoque un mouvement intérieur sur chaque composition. Alexandre a travaillé précédemment sur un projet électro-acoustique : Oceans / Dream-Land. Une rencontre minimaliste entre le rêve et le concret autour desquels se mêlent marimba, piano et synthétiseurs. Ses autres travaux, toujours sur l’exploration des émotions oscillent parmi des sonorités légères et des textures plus denses (à voir, le film A Love Story pour lequel il réalise la musique). De la même manière, Full Moon témoigne à merveille de la diversité et de la richesse de ses constructions sonores. À l’occasion de son nouveau projet, Alexandre Bazin s’attaque aux sens avec une musique plus introspective.

De la musique électro-sensorielle ?

Que dissimule le terme intrigant électro-sensoriel ? Alexandre fait de la musique et joue avec vos sens ! Ses expérimentations font appel à des ressources sonores et musicales variées. Les genres s’entremêlent et forment des compositions uniques et hors du commun. Concorde devrait se dresser sous le signe de l’harmonie et de la tranquillité. Le titre du single, Dunes annonce un voyage onirique infini au grès des éléments. Alors que l’on s’attend à des textures organiques, Alexandre nous surprend immédiatement avec une ouverture industrielle brutale. Puis, paisiblement, la mélodie poétique de Bazin rattrape les riffs de basse pour atteindre un équilibre chaleureux. L’océan semble guider Alexandre Bazin dans ses compositions électroniques. Les sonorités évoluent à la manière des dunes, du vent et des vagues. Tantôt houleuses, tantôt paisibles, elles vibrent et s’organisent pour laisser place au voyage dans l’univers de Bazin.

Avec l’annonce de Concorde et connaissant ses travaux précédents, étonnement Alexandre Bazin ne reproduit pas les ambiances organiques promises. L’artiste fait une analogie, l’état de sa musique correspond au comportement des éléments, agités, vrombissants puis calmes et concordants.  Transportez-vous au grès des tourments de Concorde le 26 mars prochain, suivez Alexandre Bazin sur Instagram, Facebook ou Bandcamp pour être au courant !


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


En ce moment

Titre

Artiste