Report : Thylacine + Jaffna

Written by on 2020-02-11


Samedi soir, nous étions présents au Krakatoa pour le concert de Thylacine. Retour sur une soirée aussi agréable pour les oreilles que pour les yeux. 

Le duo Jaffna

Parlons tout d’abord de la première partie assurée avec brio par Jaffna. Le duo nous a livré une performance énergique, communiquant au public le plaisir qu’ils affichaient à jouer. Proposant des morceaux présents sur leur EP et quelques exclusivités, on ne s’ennuie pas une seule seconde avec le duo, oubliant presque que nous sommes face à une première partie. Leur musique électronique aux influences multiculturelles est une introduction parfaite pour la suite de la soirée. 

Thylacine

Entre alors sur scène Thylacine, que l’on ne présente plus. L’énergie est présente ici aussi, le musicien donnant le meilleur de lui même pour assurer sa performance ; n’hésitant pas à s’armer d’un saxophone ou d’une batterie électronique, prouvant à ceux qui hésiteraient encore que jouer de la musique électronique ne se cantonne pas qu’à appuyer sur des boutons.

 

Thylacine face à son public

Les morceaux s’enchainent sans que l’on ne s’en rende compte : Thylacine nous offre des transitions entre chaque morceaux, brouillant le début et la fin des titres qui ne finissent plus que par raconter une seule histoire. Le résultat est un concert fluide où l’on ne s’arrête jamais, sans jamais s’essouffler. On ne voit pas le temps passer, et on se laisse surprendre à découvrir qu’on est à la moitié du concert là où on pensait en réalité n’y avoir passé que 10 minutes.

Revenons également sur la scénographie proposée. Au-delà de la musique, c’est une véritable expérience sensorielle à laquelle nous avons assisté. Les images des voyages pendant lesquels ont été composés les morceaux viennent les compléter en live pour proposer un spectacle complet, une expérience coupée du monde où se mêlent musique électronique et influences acoustiques dans une ambiance intime étonnement apaisante. 

On est sorti de là des étoiles plein les yeux et des papillons dans le ventre. Petit bonus qui fait toujours plaisir : le temps accordé au public par les artistes après leur prestation, où l’on pouvait les remercier de nous avoir fait passer un tel moment. 

On regrettera juste que cela n’ait pas duré plus longtemps. 


Current track

Title

Artist