Plus de dix millions de litres de bière détruits à cause de la pandémie

Written by on 2020-05-21

En cette période inédite de pandémie, c’est environ 25 % des brasseries françaises qui sont à l’arrêt. Même avec les prêts de l’état, beaucoup de brasseurs subissent des pertes colossales, pouvant aller jusqu’à 50% de leur chiffre d’affaires. Le syndicat Brasseurs de France souhaite donc une exonération de toutes les charges patronales et de production sur l’année 2020.

Si les calculs sont bons, on estime que cela entraînera la destruction de plus de dix millions de litres de bière. Les raisons sont multiples : on peut notamment citer la fermeture des bars, l’annulation des soirées ou encore celle des évènements publics..

Cette fermeture brutale a causé un changement dans la consommation de cette boisson pour les français, habitués à la boire entre amis, en festival, en vacances…

Une situation qui laisse donc les brasseurs sur le carreau avec des millions de fûts sur les bras. Cette destruction a aussi un coût, les professionnels s’en remettent donc aux pouvoirs publics en demandant une aide à la « destruction des stocks de bière ».

Une perte qui s’annonce fatale pour certains, notamment les petits brasseurs, qui avaient avant la crise sanitaire une santé financière déjà fragile. Seuls ceux qui savent fabriquer les bières les plus coriaces dans la durée (bières très houblonnées) pourront tenir le coup. Si vous le pouvez, essayez d’aider votre petit brasseur local, en soutien ou pour patienter avant de vous « ré-asseoir » en terrasse, grâce à des applications comme J’aimemonbistrot.


Current track

Title

Artist