Dans les bacs : Magdalene – FKA Twigs

Written by on 2019-11-23

Voilà 5 ans voyait le jour « LP1 » le premier album studio de FKA Twigs. Après de graves problèmes de santé et son dernier EP « M3LL155X » en 2015, elle revient nous livrer un album puissant aux tons sombres.

Imaginez-vous dans un monde plongé dans une nuit sans fin, avec pour seuls alliée une voix qui résonne dans votre tête et vous guide dans la pénombre. C’est un peu l’ambiance qu’inspire cet album. Avec ses lignes de basses phénoménales et ses percussions qui nous frappent de plein fouet, FKA Twigs vient encore rabibocher l’expérimental et la musique grand public avec brio.

D’un côté, une partie instrumentale lourde et pesante. De l’autre, une voix sublime venue d’ailleurs, capable de monter dans des octaves inatteignables pour le commun des mortels. Si vous voulez vous faire votre propre avis, voici le premier des 9 sons de l’album intitulé « thousand eyes » et qui illustre parfaitement notre propos.

Un savant mélange d’une voix pure et d’une instru quasiment anxiogène.

Sur la deuxième piste nommée « home with you », l’artiste continue à exposer sa panoplie. Elle jongle entre des parties qui nous plongent dans un pessimisme profond et d’autres qui nous font entrevoir un espoir sincère. A l’image de son album ce titre est d’une puissance rare, empli d’émotions à nous faire dresser les poils.

Bien entourée par de nombreux (et talentueux) producteurs ou productrices aux différentes facettes tels que Skrillex, Nicolas Jaar, Arca, ou encore Oneohtrix Point never, Tahliah Barnett de son vrai nom passe par des sonorités trap, electro, ou même de soul.

L’utilisation des effets sur la voix est par ailleurs une grande réussite. Parfois une reverb planante, parfois une déformation, parfois un effet crunchy… Sans compter les chœurs et les canons utilisés dans quasi toutes ses pistes.

Que dire de plus ? « Magdalene » est une œuvre originale et osée, qui ne vous laissera pas indifférent(e). Fermez les yeux et laissez-vous emporter par cette vague de sentiments, aussi bruts soient-ils.

Une performance dont elle nous fera d’ailleurs profiter le 1er Décembre à la salle Pleyel de Paris, son seul concert annoncé en France.


Current track

Title

Artist