Christopher Kah, maître incontesté des machines techno

Written by on 2020-07-05

Lorsqu’on lui demande de se présenter en quelques mots, M. Kah dit qu’il « pense faire de la musique électronique ». Derrière un profonde humilité de la part de cet alsacien amoureux de la musique, se cache un autodidacte au talent remarquable. A l’image de nombreux musiciens électro (et plus qu’on ne pourrait le croire !), Christopher est issu du monde de la musique classique. Joueur d’orgue pendant 10 ans dans un orchestre local, cette expérience, combinée à l’apprentissage du solfège, lui a apporté de solides bases musicales. 

Un informaticien reconverti pour le plaisir de nos oreilles

Ses études en informatique lui permettent de se familiariser avec les machines techno, il sort un premier album en 2003. Les évènements s’enchaînent alors rapidement. Il est contacté par Terence Fixmer, aujourd’hui boss du label Planète Rouge, qui lui donne l’opportunité de sortir son premier EP vinyle. Il signe ensuite avec plusieurs autres labels qui lui donnent de la visibilité, mais il s’en éloigne petit à petit jusqu’à réussir à dégager sa patte personnelle : « la touche Kah ». L’artiste ne crée pas dans l’optique de plaire ou de coller à une certaine image, il suit son instinct et fait ce qui lui plaît : des soundtracks style B.O., en passant par la techno industrielle ou l’ambiant. Il est donc difficile de le ranger dans une case et de le faire signer chez un seul label et c’est pourquoi il travaille désormais en indépendant. 

Ecoutez le dernier album de Christopher Kah diffusé par la radio de Laurent Garnier directement sur Le Protocole Radio !

Des lives électro uniques à découvrir absolument !

Après avoir mixé des DJ sets pendant plusieurs années, Christopher Kah propose principalement des performances lives avec un équipement minimal sur sa chaîne YouTube aujourd’hui, c’est-à-dire qu’il remixe ses propres titres. Il sélectionne avec soin les machines qui lui donnent la sensation de composer avec originalité. Dans ses favorites, on retrouve en tête de liste la MC-707 et la TR-8S.

Il n’a jamais suivi aucun cours de mix et ne lit même pas les modes d’emploi de ses machines. En allant écouter quelques-uns de ses lives sur sa chaîne YouTube, on comprend qu’il peut se le permettre : son génie créatif suffit amplement !

L’artiste et sa vision bien à lui de la musique électro mériteraient donc bien plus de notoriété. Le Protocole Radio vous invite donc à rejoindre les quelques 5600 abonnés de sa chaîne YouTube si vous n’en faites toujours pas partie ! 


Current track

Title

Artist